Volume
Haute-Savoie

HAUTE-SAVOIE | Candidate ? Virginie Duby-Muller : « Je souhaite poursuivre mon action. »

Le 12/12/2021 - 2274 vues

Par Mathieu Hutin | Rédacteur en Chef

 

Virginie Duby-Muller, députée de la 4ème circonscription de la Haute-Savoie et présidente des Républicains 74, était « L’invité.e H2O » de ce dimanche 12 décembre 2021. Une heure d’interview pour évoquer la primaire de la droite, la campagne présidentielle, la venue de Jean Castex au Congrès des maires de Haute-Savoie, et son travail parlementaire.

Virginie Duby-Muller soutenait Xavier Bertrand au Congrès Les Républicains. Plus d’une semaine après le congrès LR, Virginie Duby-Muller, revient sur la défaite de Xavier Bertrand : « Bien sûr, c’est une déception. Moi je me suis rapprochée de lui pour sa personne, pour ses idées de droite populaire et gaulliste. »

Si elle se dit déçue, la députée LR apporte, aujourd’hui, son soutien à Valérie Pécresse : « Nous sommes unis, nous sommes prêts à être élus, et à gouverner le pays. »  Pour Virginie Duby-Muller c’est le message essentiel de cette primaire : « […] On a montré cette image de rassemblement. […] On fait partie de la même famille politique, et notre adversaire, c’est Emmanuel Macron. On a montré qu’on avait un socle idéologique proche et qu’on était crédible. Tous les candidats avaient des idées différentes à présenter et je sais qu’ils continueront à travailler ensemble. »

Questionnée sur les derniers sondages, où Valérie Pécresse, en cas d'accession au deuxième tour, donnerait le plus de fil à retordre au président sortant en récoltant 48% des intentions de vote contre 52% pour l'actuel locataire de l'Elysée, Virginie Duby-Muller reste prudente : « Il faut garder la tête froide lorsqu’on regarde les sondages, mais c’est une source d’espoir. On a bien vu que sondage après sondage, si c’est Marine Le Pen ou Éric Zemmour, au deuxième tour, ils ne seront pas capables de gagner contre Emmanuel Macron. Alors que Les Républicains peuvent le faire. »

Pour la députée LR, Emmanuel Macron n’a pas tenu ses engagements : « Je pense à la réforme des retraites, il a mis en place un certain nombre de commissions […] tout a été mis sous le tapis par ce que c’est sensible. Lorsque l’on fait de la politique, on sait que parfois on va avoir des grèves, des moments difficiles, mais l’important c’est d’être déterminé et d’aller au bout de ses propositions. Je rappelle que c’est la droite qui a fait la dernière réforme des retraites qui a permis à notre système de tenir. La seule solution c’est d’allonger l’âge de cotisation jusqu’à 64 ou 65 ans. »

Virginie Duby-Muller présente également un bilan négatif du quinquennat de LRM : « La délinquance a augmenté, l’immigration a augmenté, le chômage a baissé mais c’est dû à la politique du quoi qu’il en coûte et la dette a augmenté. »  Interrogée sur la question du chèque carburant, la députée dénonce « une mesure ni juste ni efficace » mise en place dans le contexte de campagne présidentielle comme la venue de Jean Castex au Congrès des maires de Haute-Savoie.

Elle affirme : « Jean Castex est venu en campagne pour le futur candidat à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron. » Sur la question de la communauté des gens du voyage et l’amande forfaitaire délictuelle, Jean Castex a annoncé que la Haute-Savoie serait un département expérimental pour mettre cette en place cette mesure : « On regrette le temps de latence entre la loi et son application. Je ne suis pas dupe sur le fait qu’ils sont en campagne et que s’ils ont répondu favorablement à un certain nombre de demandes des élus c’est parce qu’ils sont en campagne. »

C’est également l’occasion pour la députée LR de revenir sur les différents candidats à l’élection présidentielle dont Éric Zemmour. Ce dernier avait déclaré qu’Éric Ciotti, le soutiendrait au second tour s’il passait. Pour Virginie Duby-Muller, c’est une tentative de récupération d’une partie de l’électorat des Républicains : « Il ne faut pas rentrer là-dedans. Il cherche à utiliser, à instrumentaliser nos candidats pour gagner en crédibilité. »  Elle évoque également les récents comportements et propos du candidat : « Je trouve que ce sont des comportements qui ne sont pas dignes de quelqu’un qui désire être président. Un candidat à la présidentiel doit garder une forme de hauteur et son sang-froid. »

C’est aussi le moment pour la députée de présenter sa Mission d’Information sur les droits voisins aux entreprises de presse. « Le secteur de la presse a eu beaucoup de difficultés. Une de ses principales recettes c’est la pub qui est captée, aujourd’hui, par les GAFAM (Google Amazon Facebook Apple Microsoft). On a eu une directive européenne sur les droits d’auteur mais on avait un manquement sur ce qu’on appelle les droits voisins. Certains éditeurs de presse ont fait des actions devant le tribunal de la concurrence et cet été Google a été condamné à payer 500 millions d’euros. L’objectif à travers cette MI était de voir le décalage entre le vote d’une loi et son application. Le but, est, aussi, de leur faire voir [aux GAFAM] qu’ils sont obligés de jouer le jeu. »

La députée annonce également qu’une table ronde est prévue mercredi 15 décembre à 13h30, pour laquelle les internautes pourront poser des questions aux représentants français des GAFAM.

Un autre dossier important pour la députée LR, la pérennisation du télétravail entre la Suisse et la France : « On essaie de trouver des éléments juridiques pour encadrer le télétravail. »

Présidente des Républicains 74, l’interview se porte également sur la maison LR 74 et sur les anciennes rivalités potentielles avec Martial Saddier : « Je ne me battrais pas contre mon camp. Nous savons que la division à l’échelle nationale comme à l’échelle locale est un poison. Je continuerai à défendre nos idées. » Elle confie : « Et puis, avec Martial Saddier, nous avons remis les choses à plats. Nous avons évidemment intérêt à nous entendre et à travailler ensemble. »

Interrogée sur les compétences sociales du département, Virginie Duby-Muller se défend : « Le département est parfois considéré comme nanti. Alors qu’il existe de grandes disparités dans la population. Les inégalités sont très grandes. Aujourd’hui, en Haute-Savoie, si vous vivez avec un SMIC, vous n’avez pas un reste à vivre décent. » Pour la députée, la question du coût du logement est primordiale : « […] En Haute-Savoie, vous êtes parfois à un niveau semblable à celui de Paris, et le problème c’est que le National ne s’en rend pas compte. Il devrait y avoir à minima une réactualisation à faire du coût de la vie en Haute-Savoie pour nos fonctionnaires. »

Elle affirme : « Je le fais remonter depuis longtemps mais le gouvernement ne l’entend pas. »

Pour finir, la députée est amenée à réagir face à la mobilisation des agriculteurs confrontés à la brucellose. Il a été confirmé que les bouquetins du Bargy sont à l’origine du cas de brucellose bovine détecté dans un élevage du département. Les analyses épidémiologiques ont certifié que la souche était identique dans l’affaire des bouquetins du Bargy : « Certains l’avaient déjà annoncé. Si on ne tuait pas tout les bouquetins la brucellose reviendrait. Alors oui, je le regrette. Les bouquetins ne sont pas une espèce en danger. Je regrette la décision de la FNE. »

Quant aux actions des agriculteurs devant les locaux de la FNE 74, la députée comprend mais nuance : « Ils ont énormément de mérite. Je comprends leur colère dans cette situation mais je ne cautionne pas cette méthode. Il faut qu’on reste dans le débat. » Également questionnée sur sa position face à la présence de Marie-Louise Donzel-Gonnet dans les rangs des manifestants, elle explique : « On a tous une histoire personnelle, et parfois, ça prend le dessus sur votre fonction d’élu. Je ne veux pas lui reprocher ce qu’elle a fait. Pour moi, c’est une femme de cœur, qui, ce jour-là, a réagi par instinct. »



AutreS actualités pour Haute-Savoie :

HAUTE-SAVOIE | Au cœur de la 20ème « Opération Nez Rouge »

Le 01 Janvier 2022

2022 marque la 20 ème édition de l’Opération Nez Rouge en Haute Savoie. Comme chaque 31 décembre, les bénévoles de l’association ramènent en toute sécurité les fêtards et leur voiture.

H2O

HAUTE-SAVOIE | « On ne peut pas juger dans des conditions dignes avec la charge d’audiences que nous avons. » Pierre Filliard, procureur adjoint d’Annecy

Le 15 Décembre 2021

Ce mercredi 15 décembre 2021 marque la journée de mobilisation des magistrats, greffiers et avocats. Ce mouvement national fait suite à la tribune de 3000 magistrats publiée dans Le Monde, fin novembre. Les différents corps professionnels de la justice (magistrats, greffiers, avocats) avaient alors sonné l’alarme, dénonçant les conditions de travail et leur mal-être grandissant.

H2O

HAUTE SAVOIE | De l’importance de déneiger sa voiture, surtout le toit

Le 08 Décembre 2021

Avec les chutes de neige, plusieurs centimètres de neige recouvrent actuellement nos voitures. Attention, déneiger simplement le parebrise ne suffit pas. En effet, la neige présente sur le toit des voitures peut représenter un danger une fois sur la route.

H2O

HAUTE SAVOIE | Un premier cas du variant Omicron

Le 03 Décembre 2021

Selon les informations de la rédaction H2O, confirmées par plusieurs sources, un premier cas avéré de contamination au variant Omicron du covid 19 a été diagnostiqué, hier, jeudi 2 décembre. 

H2O

HAUTE-SAVOIE | Plan blanc déclenché, masque obligatoire en extérieur : situation tendue sur le front de l'épidémie

Le 01 Décembre 2021

Face à la reprise de l’épidémie dans le département, la direction générale du centre hospitalier Annecy Genevois (ChANGe) a annoncé aux soignants déclencher son plan blanc. Quant à la préfecture de la Haute-Savoie,  elle vient de réimposer le port du masque dans les zones denses.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Avec les pompiers de Doussard pour Octobre Rose

Le 24 Octobre 2021

Samedi 23 octobre 2021, les pompiers de la Haute-Savoie ont illuminé les sommets du département en rose, en soutien à la recherche contre le cancer du sein, dans le cadre d’Octobre Rose.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Le taux d'incidence passe sous les 50 cas, le masque reste obligatoire à l'école

Le 15 Octobre 2021

Dans un communiqué de presse, la préfecture de la Haute Savoie annonce prolonger les mesures visant à freiner la propagation du Covid-19 malgré le bon taux d'incidence.

H2O

HAUTE SAVOIE | Dragon 74 intervient après le suicide d’un homme

Le 09 Octobre 2021

Ce samedi 9 octobre 2021, la sécurité civile a mené une opération de recherche à la rivière Les Usses.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Loup : La sénatrice Sylviane Noël interpelle à son tour le ministre Denormandie

Le 05 Octobre 2021

Après la lettre de Marie-Louise Donzel-Gonet le mois dernier, cette fois, députés et sénateurs montent au créneau.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Équipements hiver obligatoires : pas d’amende cet hiver

Le 04 Octobre 2021

Du 1er novembre au 31 mars, les pneus neige ou équipements spéciaux seront désormais obligatoires sur les routes de 48 départements situés dans des massifs montagneux (Alpes, Corse, Massif central, Massif jurassien, Pyrénées, Massif vosgien) concernés par la Loi Montagne II et le nouveau décret voté fin 2016.

H2O
1