Volume
Grand-Annecy

GRAND ANNECY | « Si on fait un mauvais Bus BHNS sur la rive ouest, ça va plomber le reste ! » pour Youri Dervin de l’ARDSL

Le 14/11/2021 - 2928 vues

Par Mathieu Hutin | Rédacteur en Chef

Youri Dervin, vice-président de l’association Rail Dauphiné Savoie Léman était « L’invité.e H2O » ce dimanche 14 novembre 2021. L’ARDSL a pour objet de défendre les usagers des transports publics mais aussi d’influer sur le débat public et d’interagir avec les acteurs des transports au sens large, pas seulement le ferroviaire. Youri a 25 ans et est passionné des transports publics. Passé par la SNCF, il prépare actuellement un diplôme d’ingénieur arts et métiers en apprentissage.

A quelques jours du vote des 94 conseillers communautaires en faveur d’un tram ou d’un bus à haut-niveau de service, nous consacrons une heure pour décrypter ce dossier ensemble : « C’est logique que le débat public soit cristallisé car il est passionné et passionnant. Le dossier a basculé dans la politique. Il est l’objet des difficultés entre François Astorg et Frédérique Lardet qui s’en servent pour passer en avant. Nous on s’en moque, on a des propositions pour défendre les usagers. On aimerait bien que les élus les écoutent au sens de l’intérêt général et sans prendre en compte l’aspect politique. »

Nous interrogeons Youri Dervin sur la décision de la présidente Frédérique Lardet de revenir à un vote sur 6 scénarios. C’est un choix politique pour le vice-président de l’ARDSL : « Il n’y a qu’un scénario tout BHNS et 5 scénarios contenant du tram. » Youri Dervin explique que les voix des défenseurs du tram seront diluées sur les 5 scénarios, celles des défenseurs du BHNS concentrées sur le scénario F.

A propos du site propre intégral : « Il n’en existe pas. Metz est à 87% et c’est énorme. Il n’est pas possible de faire du 100% site propre intégral. A Vignières sur la ligne université, il n’y a pas la place pour un site propre. Tout comme sur la rive du lac. Il faudrait 3 ans de travaux dans le tunnel de la Puya pour créer une galerie d’évacuation de bout en bout. Un tramway dans le tunnel ne nécessite pas de galerie, peut-être un puits, il faudra étudier le dossier. Pour un site propre, il faudrait détruire la moitié de Sevrier, le pont du Laudon à Saint-Jorioz. Avec les oppositions, avant 2040, c’est improbable, impossible d’y arriver. Dans le cas d’une voix unique pour le Bus à Sevrier. Il faudra des feux et le bus finira par rouler sur sa voie dédiée dans un sens et avec les voitures dans l’autre. Le tramway aurait sa voit dédiée, on a le principe des aiguillages à distance, et on peut faire du double sens plus facilement. L’autre avantage, c’est que la voie unique de tramway mesurera 1 mètre 50 à 2 mètres de moins en largeur. Elle sera plus simple à intégrer. Le deuxième avantage, c’est la longueur. On peut même accrocher deux trams ensembles pour absorber une forte affluence, notamment touristique. »

Rapidement, le membre de l’ARDSL aborde les arguments de l’attractivité et du report modal : « Le coût par voyageur n’est pas la priorité car le plus gros de l’investissement c’est l’infrastructure. L’attractivité du bus ne recueille que 50% de fréquentation de plus alors qu’un tram peut aller jusqu’à 200% de report modal.  Pourquoi gaspiller des millions pour un tram si le site propre intégral suffit ? Mettons-y des voitures à pédales ! Démonstration par l’absurde pour faire l’apologie d’un outil qui permet de redémarrer rapidement après les arrêts. » Dans cette logique, Youri Dervin martèle que la capacité de redémarrage rapide pour le tram est meilleure que le bus et poursuit : Un tramway sur la 1508 coûtera plus cher que sur la voie cyclable pour Youri Dervin qui reconnait ne pas savoir si les ouvrages d’arts peuvent supporter le poids d’un tramway. Un tramway coûterait selon l’association 9M€ sur la piste cyclable pour 15M€ sur la 1508.

L’association Rail Dauphiné Savoie Léman annonce un temps de parcours de 15 minutes pour Annecy Saint-Jorioz en tram contre 20 minutes en Bus BHSN. Pour Youri Dervin : « La question est de savoir si l’on privilégie la rive ouest ou si l’on préfère commencer par un tram à annecy pour créer du report modal. » Youri Dervin croit au report modal si le mode de déplacement est plus rapide que la voiture. « Le BHNS est plus long quand la circulation est fluide, le tramway sera plus rapide dans tous les cas. »

Nous questionnons Youri Dervin sur le périmètre du projet, à l’échelle de l’axe Annecy Albertville à l’époque du projet Lola, désormais jusqu’à Duingt seulement. « On ne s’intéresse plus à la problématique globale de l’axe Annecy-Albertville. Les élus de Arlysère étaient favorables à un tram-train Annecy Albertville mais à Annecy on n’a plus la volonté. La présidente Lardet m’a dit personnellement qu’elle ne souhaitait pas que la racaille d’Albertville vienne à Annecy. François Astorg m’a dit qu’il y avait plusieurs EPCI sur le tracé et que c’est trop compliqué. La région nous a dit qu’elle était prête à participer au projet Annecy Albertville si les élus locaux le demandaient. Y’a plus qu’à ! »

A propos des chiffres de fréquentation estimée qui argumentent en direction d’un Tram : « Il n’est pas sérieux de se baser sur 2030 alors que ce projet engage l’agglo sur 40 ans. En périurbain, l’attractivité et l’accessibilité économique d’un tram est différente. Le tramway est économiquement plus intéressant à partir de 8 000 voyageurs par jour. Le tramway est plus cher à l’investissement c’est vrai mais c’est le coût de fonctionnement qui compte. A Avignon, où le débat Tram ou BHNS a eu lieu, et où le bassin est plus petit que le Grand Annecy ; Le tram a été livré en 2019 et on comptabilise déjà 8 000 voyageurs jours dans ce tram. »

Youri Dervin enfonce le clou : « Ce qu’il faut, c’est commencer quelque chose mais il faut prendre la bonne décision. Si on fait un BHNS et qu’il est à moitié plein, c’est jeter de l’argent par les fenêtres. Faisons déjà un tramway en ville, ce n’est pas idéal, ce n’est pas là où il serait le plus efficace mais cela pourrait faire comprendre aux élus à quel point le tramway est efficace, que c’est la révolution du transport. La priorité par rapport au besoin c’est peut-être la rive ouest. Mais pour faire comprendre aux élus qu’il faut un tram en rive ouest, commençons par réaliser une ligne à Annecy. Si on fait un mauvais BHNS sur la rive ouest, ça va plomber le reste. Finalement, la différence financière est très faible entre du tram ou du bus comparé à l’enjeu de faire quelque chose d’efficace. »

Youri attaque l’argument d’une alimentation de tram au sol en vieille ville extrêmement chère à réaliser. « C’est politique. Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage. Quand on ne veut pas de tramway, on ne dit pas qu’il peut circuler sur batterie sur 2-3 kilomètres. »

Sur ce sujet, Youri Dervin terminera en expliquant que : « Le BHNS n’est pas prolongeable au-delà de Doussard, c’est la loi. Un tram est prolongeable jusqu’à Albertville si l’on se projette à très long terme. » Ce que l’ARDSL fait.

Youri Dervin terminera l’interview en abordant le cas de la ligne Annecy Aix-les-Bains. « Il faut déplacer à Aix-les-Bains le point de changement de tension de 25 000 volts alternatifs à 1500 volts continus actuellement à Grésy-sur-Aix. Il faut gagner en vitesse en reprenant les courbes et en changeant les aiguillages dans les gares pour gagner en temps de parcours avec des redémarrages plus rapides. On peut gagner 10 à 15 minutes. »

A propos des TGV Annecy Paris : « On a gagné avec les élus locaux et on a gardé le premier du matin. Le premier qui arrive de Paris arrive une heure plus tôt et le dernier part plus tard. Mais le dimanche, on a seulement 3 trains. La 29ème ville de France est moins bien desservie que Valence par exemple. L’autre chose que l’on ne comprend pas, c’est qu’il y a plus de trains à l’automne, à l’hiver et au printemps que l’été alors qu’Annecy a une forte fréquentation touristique l’été. »

Youri Dervin termine en réclamant le retour des trains de nuit et notamment à Annecy. « Un Paris-Vienne va être remis en place et opéré par les Autrichiens, avec un fort niveau confort, des douches et des cabines. On demande déjà de remettre en service les Paris Saint-Gervais et Paris Bourg-Saint-Maurice en 2023. Les gens en ont besoin. Ensuite on programme et on créé une nouvelle offre avec du matériel neuf ! »



AutreS actualités pour Grand-Annecy :

GRAND ANNECY | Bus ou tram ? Au cœur d’un vote historique

Le 18 Novembre 2021

C’est « LE » sujet qui occupe l’actualité politique depuis de longues semaines. Les 94 conseillers communautaires se prononcent en ce moment sur le projet de transport en commun en site propre intégral à Annecy et sur la rive ouest du lac d’Annecy.

H2O

GRAND ANNECY | Transport en commun : Jean-Luc Rigaut dévoile sa position avant le conseil de jeudi

Le 14 Novembre 2021

Tram ou bus à haut niveau de service ? C’est la question qui sera posée ce jeudi 18 novembre 2021 aux 94 conseillers communautaires du Grand Annecy. Ils auront finalement le choix entre six scénarios.

H2O

GRAND ANNECY : Surprise ! Frédérique Lardet remet les 6 scénarios de tram et bus au vote !

Le 10 Novembre 2021

Plus de 2h30 de réunion dans une salle Eugène Verdun archicomble. La ville d’Annecy organisait une « rencontre-débat » ce mardi 9 novembre 2021 à 20h. Il s’agissait, une nouvelle fois, de débattre du projet de transport en commun en site propre intégrale à Annecy et au bord du lac d’Annecy.

H2O

GRAND ANNECY | « Les deux solutions sont excellentes, le tram comme le BHNS en site propre » pour Marc Rollin

Le 31 Octobre 2021

Marc Rollin, maire de Duingt et vice-président du Grand Annecy en charge de la qualité de l'air, transition écologique et énergétique était « L’invité.e H2O » ce dimanche 31 octobre 2021. L’occasion pour l’élu de revenir sur les enjeux de sa commune : travaux et résidences secondaires, mais aussi sur les défis écologiques du Grand Annecy et sur la question cruciale du projet de transport en commun en site propre intégral portée par de l’agglo : Tram et/ou BHNS (Bus à Haut Niveau de Service NDLR) ?

H2O

GRAND ANNECY | Les élus disent non à un tram sur la rive ouest du lac : Édition Spéciale

Le 22 Octobre 2021

Il n’y aura pas de tram sur la rive ouest du lac d’Annecy. Hier soir, les élus de l’agglomération du Grand Annecy étaient réunis en conseil communautaire privé pour retenir 2 des 6 scénarios présentés.

H2O

GRAND ANNECY | Une semaine pour découvrir la Mission Locale Jeunes du Bassin Annécien

Le 20 Octobre 2021

Cette année, la Semaine Nationale des Missions locales a lieu du 13 au 22 octobre. C’est l’occasion de mettre en valeur les actions des 436 Missions locales du territoire national.

H2O

GRAND ANNECY | La stratégie économique du Grand Annecy dévoilée

Le 10 Octobre 2021

Ce vendredi 8 octobre 2021, Frédérique Lardet, présidente du Grand Annecy et Ségolène Guichard, vice-présidente économie, relocalisation et relations extérieurs présentaient à la maison des entreprises à Annecy, la stratégie économique du Grand Annecy aux acteurs économiques de l’agglomération.

H2O

GRAND ANNECY | Des chaises musicales qui font grincer le bureau

Le 30 Septembre 2021

L’agglomération du Grand Annecy tient son premier conseil communautaire de l’année 2021-2022 ce jeudi 30 septembre 2021 à la salle le Météore de Meythet.

H2O

GRAND ANNECY | Bus ou tram, Vélonecy, le clos du moine de Talloires, LirÔlac… Didier Sarda est « L’invité.e H2O »

Le 19 Septembre 2021

Didier Sarda, maire de Talloires-Montmin et vice-président mobilité active, touristique et territoire cyclable est notre invité de dimanche 19 septembre 2021 sur notre antenne.

H2O

ANNECY | « Ce sont les politiques ou les services qui commandent ? » se demande Denis Duperthuy

Le 13 Septembre 2021

Il était ce dimanche soir « L’invité.e H2O ». Denis Duperthuy est revenu pour nous sur les sujets d’actualité ; tant à la ville d’Annecy qu’à l’agglomération du Grand Annecy.

H2O
1